Renault 5 Prototype

Un modèle culte s’expose à Munich

Quasi cinquantenaire, la Renault 5 reviendra très bientôt dans la gamme Renault en version modernisée et électrique.
renault R5 prototype

En voilà une qui ne fait pas son âge. Après tout, c’est une icône, et les icônes ne vieillissent pas ! La Renault 5 célèbrera toutefois l’année prochaine ses 50 ans, un anniversaire placé sous le signe du passage de flambeau. En 2024, une R5 « nouvelle génération » à motorisation électrique fera sa grande entrée sur scène, portée par la Nouvelle Vague de Renault.

 

 

Peut-être l’avez-vous déjà aperçue ? Tout du moins le show-car qui la préfigure, baptisé Renault 5 Prototype. Révélé en début d’année à l’occasion de l’annonce du plan stratégique Renaulution, il est aujourd’hui exposé aux côtés de Nouvelle Mégane E-TECH Electric sur le stand Renault du salon IAA Mobility 2021 de Munich. Avec lui, quatre versions ayant marqué l’histoire de la Renault 5 font le lien entre héritage et futur.

Les gênes de son aïeule

Sans tomber dans le rétro, le design de Renault 5 Prototype reprend les gênes immédiatement reconnaissables de son aïeule, née en 1972 : regard espiègle et mutin, projecteurs additionnels intégrés au bouclier avant, prise d’air sur le capot avant, feux arrière verticaux, etc. Mais tous ces éléments ont été modernisés, à la fois dans leur design et dans leur fonction. La prise d’air du capot dissimule la trappe de recharge électrique, les feux arrière comportent des déflecteurs aérodynamiques et les projecteurs additionnels sont devenus des feux de jour à LED.
Nicolas Jardin, Lead designer extérieur au Design Renault, nous explique comment a été repensé de manière futuriste ce regard emblématique de « la 5 ».

 

 

Démocratiser la voiture électrique

Renault 5 Prototype ne s’inspire pas que de la Renault 5 « classique ». Ses traits rappellent aussi la Supercinq et la R5 Turbo. Il faut dire que les ailes arrière élargies sont particulièrement parlantes et ravivent les souvenirs de tous les fans de rallye. La carrosserie jaune très « pop » replonge quant à elle tous ceux qui aperçoivent ce show-car dans une ambiance « seventies ».

 

 

Mais qu’on ne s’y trompe pas, avec cette R5 Prototype, Renault regarde bien vers le futur. La version de série, attendue en 2023, aura pour ambition de démocratiser la voiture électrique en Europe, avec une approche moderne de la voiture populaire et essentielle. Comme la R5 avait su le faire en son temps. L’atout-maître de la marque pour cela sera la plateforme modulaire CMF-BEV, qui permettra de créer des modèles compacts et citadins au rapport performance/prix unique.

 

Electrique avant l’heure

Anecdote moins connue de tous : la Renault 5 a déjà existé en version électrique. A une époque où personne n’osait même l’imaginer : au printemps 1972, une version réalisée en partenariat avec EDF a en effet vu le jour. Une flotte d’une centaine de modèle a ainsi été produite, avec sous le capot un moteur UNELEC et 8 batteries de traction de 6 volts chacune. Un exemplaire de cette Renault 5 Electrique est exposé à Munich, accompagné d’une Renault 5 TL orange (« la Renault 5 de mon père » comme peuvent aujourd’hui la décrire bon nombre de personnes), d’une Renault 5 TX champagne (la version haut de gamme de l’époque) et d’une Le Car Van noire (clin d’œil signé Heuliez à la R5 Le Car, destinée au marché américain). Quand on les voit toutes ensemble, on ne peut que se dire « vivement demain ! ».

communiqué de presse Renault 5 Prototype et Renault 5 historiques

Quelle expérience de vie à bord demain et dans le futur ?

Comment vit-on la mobilité à bord d’un véhicule ? Quelles émotions ressentons-nous ? Que peut apporter l’intelligence artificielle ? A quoi pourraient ressembler nos voyages en 2100… ou 2200 ? Les réponses à ces questions avec Luc Julia, directeur scientifique de Renault Group, dans un débat de haut niveau à l’occasion du salon IAA à Munich.

lire l’article